Un taux en baisse pour tous les ménages

Ça fait 9 mois maintenant que le taux de prêt immobilier suit son mouvement en  baisse. Parallèlement, la production des crédits immobiliers affiche un chiffre explosant. De nombreux ménages ont su profiter de cette situation et n’hésitent pas sans aucun instant à pratiquer un emprunt pour habitat. Certains préfèrent foncer tête baissée sans procéder à aucun calcul prêt immobilier.

C’est un moment exceptionnel et unique dans l’histoire. Une véritable occasion pour bons nombres de familles de devenir une propriétaire. Même pour ce mois-ci, ceux qui n’ont pas encore obtenu sa part décident enfin de passer à l’action. Les comptoirs des banques et des organismes prêteurs continuent toujours de recevoir du monde. D’ailleurs, ces institutions financières ne lâchent pas encore la prise. Ses offres alléchantes poursuivent sa route.

Un grand dynamisme sur le rachat de crédit

La moitié de l’emprunt immobilier dernièrement produit est constituée par le rachat de crédit avec un taux de 49,9 %.  Tout le monde veut profiter cette recrudescence fulgurante de taux. Pour ceux qui disposent déjà de plusieurs prêts à rembourser, c’est l’opportunité de les regrouper en un seul crédit en faveur d’un unique taux.

Appelée encore restructuration ou consolidation de crédit, cette opération reste bénéfique pour les consommateurs. Elle permet de diminuer le montant total du remboursement par mois. Ainsi, la mensualité payée se voit diminuer au profit d’un délai de paiement de longue durée. C’est une solution efficace souvent appliquée face à la présence d’un endettement excessif. De même qu’avec l’énorme affaiblissement du taux actuel, un rachat de crédit qui s’inscrit dans le cadre de contexte apporte un grand soulagement budgétaire aux clients.

Un taux continuellement en baisse pour le mois d’octobre

Pour ce mois d’octobre, le taux moyen de l’emprunt affiche de nouveau un reculement de 5 à 20 centimes. Le taux de prêt correspond à 1,40 % pour 15 ans, 1,60 % sur 20 ans et 1,85 % pour une période de 25 ans. Par contre, le taux mini se trouve dans une stagnation avec 0,90 % sur 15 ans, 1,08 % pour 20 ans et 1,25 % sur 25 ans.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *