Une grande occasion de devenir propriétaire

D’après l’étude publiée par l’Observatoire Crédit Logement, le taux de prêt immobilier ne cesse d’afficher un processus de diminution depuis le début de l’an 2000. Durant cette année, le niveau du taux a été divisé par plus de 4. Cette dernière décennie est donc perçue comme le moment idéal pour devenir propriétaire. Pourtant, avec la baisse phénoménale du taux d’emprunt immobilier pour cette année-ci, tout le monde reconnaît que c’est la véritable occasion en or à ne pas rater. Ça fait 9 mois maintenant que ce taux suit son cours historiquement bas. Il ne cesse d’afficher un seuil planché du jamais-vu.

Les prêts pour habitats

Face à cette situation, bon nombre de ménages profitent de l’occasion et décident actuellement de pratiquer un crédit immobilier. La plupart d’entre eux ne procèdent même plus à un calcul prêt immobilier. Vu le contexte existant, ils ont plus que sûr de décrocher la bonne affaire.  Par conséquent, les banques et les diverses institutions financières se voient accroître rapidement en production de prêt.

Les études dévoilent qu’une part importante de cette opération bancaire vise un objectif d’habitation. Selon la pratique observée, 81, 56 % des procédés immobiliers concernent les résidences principales contre 5,02 % pour les habitations secondaires. Pour la part des investissements locatifs, la statistique dévoile un résultat de 13,42 %.

Le rachat de crédit par rapport au taux bas

D’après les chiffres, les rachats et les renégociations de crédits occupent la moitié des pratiques d’emprunt enregistré avec ce phénomène d’affaiblissement de taux. En effet, plusieurs foyers disposant de plusieurs prêts à rembourser préfèrent regrouper ces crédits afin d’échapper aux endettements excessifs. Cette opération permet d’obtenir une mensualité unique avec un montant beaucoup plus bas. C’est aussi le moment de profiter d’un taux d’intérêt le plus faible dans l’histoire.