Une simulation pour toutes tentatives de renégociation de crédit

Jusqu’aujourd’hui, le cours du taux de prêt immobilier continue toujours ses parcours de régression. Pour ce mois d’octobre, le taux moyen affichait de nouveau un reculement de 5 à 20 centimes. Cela correspond à 1,40 % pour une période de 15 ans, 1,60 % sur 20 ans et 1,85 % pour 25 ans. Toutefois, la situation du taux mini semble stagner un peu pour le moment. On ne connaît pas encore la vraie raison. Les banques et les organismes prêteurs lâchent enfin peut-être la prise. Pour ceux qui possèdent un bon dossier, ce taux équivaut à 0,9 % sur une durée de 15 ans, 1,08 % sur 20 ans et 1,25 % pour 25 ans.

La part des renégociations de crédit à l’heure actuelle

Vu les résultats de ces chiffres, nombreux ménages décident encore d’intégrer un emprunt immobilier pour ce mois-ci. La production des prêts pour habitat des banques ne cesse de s’accroître en nombre. Les études démontrent qu’une part importante de ces emprunts vise une acquisition de logement d’habitation. Mais aussi, 49, 9 % de la pratique sont formés par un rachat de crédit. Avec l’affaiblissement du taux, nombreuses personnes décident de regrouper ses prêts en un seul crédit pour sortir de l’endettement excessif.

Une simulation pour une opération rentable

Selon les spécialistes, la restructuration du crédit est une meilleure solution si la différence entre le taux initial et le taux de marché actuel correspond au moins à 1 %. Pourtant, cet  indice n’est pas suffisant. Pour être sûr que le processus rapporte bien des bénéfices, il est nécessaire de faire une évaluation comme dans un calcul prêt immobilier. Un simulateur semble le moyen de vérification sûr pour ce genre de fonction. D’après les experts, le nombre d’années restant pour le remboursement compte également afin d’obtenir plus d’avantages. Et selon eux une bonne restructuration de prêt s’effectue durant la première moitié du crédit.